Défendons le logement social au Canada.

L'élimination de la pauvreté commence par s'assurer que tout le monde ait un toit sur la tête.

Le financement du logement social est en voie de disparaître au Canada.

Depuis quelques années, le gouvernement fédéral coupe, par attrition, plusieurs millions de dollars par année en refusant de réinvestir dans le financement du logement social, le montant épargné suite à l’échéance de plusieurs ententes d’exploitation à long terme que les fournisseurs de logements sociaux avaient signé avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) entre les années 1970 et 1994.

D’ici 2030, c’est 1,7 milliard $ qui seront retirés du financement du logement social, un montant qui équivaut à 85% du budget fédéral en habitation.

Mais le gouvernement libéral refuse de s’engager à long terme à réinvestir dans le logement social!

Marjolaine Boutin-Sweet, porte-parole du NPD en matière de logement, a présenté une motion à la Chambre des communes pour répondre à cette situation.

Faites-vous entendre

Nous, résidents du Canada soussignés, reconnaissons que :

• Au Canada, plus de 620 000 logements sociaux mis en place entre les années 1970 et 1994, ont été réalisés par l’entremise d’ententes à long terme avec les fournisseurs de logements sociaux, dont la durée variait de 25 à 50 ans.

• Ces ententes permettaient notamment aux fournisseurs de logements sociaux de supporter financièrement leurs locataires de façon à ce qu'ils n'affectent qu’environ 30% de leurs revenus pour se loger.

• Depuis quatre ans, environ 26 000 logements sociaux ont été affectés par la fin des ententes à long terme avec le gouvernement fédéral et que, d’ici 2016, le nombre de logements affectés serait porté à environ 100 000.

• En date de la présente, le gouvernement fédéral refuse toujours de s’engager à financer le logement social à l’échéance de ces ententes et vers 2030, environ 85 % de l’ensemble du budget fédéral en habitation aura été coupé.

Ainsi nous demandons au Gouvernement du Canada, en collaboration avec les provinces, les territoires, les municipalités, et les partenaires communautaires, de maintenir et élargir, en conformité avec les obligations du Canada découlant du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et de la Déclaration universelle des droits de l'homme, l'investissement fédéral dans le logement social, ce qui inclurait le renouvellement de l’enveloppe budgétaire destinée aux accords fédéraux d'exploitation à long terme des logements sociaux, pour préserver les subventions au loyer et assurer les fonds nécessaires à la rénovation des immeubles.

Passez le mot !

Plus nous sommes nombreux, plus notre impact sera important.