Il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Mais on n’a pas à accepter qu’un parti politique cherche à réinterpréter l’histoire.

C’est pourtant ce que font les Conservateurs, tout en imposant des réductions budgétaires majeures aux musées, aux archives et aux sites historiques nationaux.

À Parcs Canada, les Conservateurs ont déjà mis à pied 80% des archéologues, ne laissant qu'une poignée d'archéologues pour s'occuper des 167 sites historiques nationaux. 

À Bibliothèque et Archives Canada, gardien de nos artéfacts les plus fragiles, les Conservateurs ont  gelé les acquisitions de documents historiques, mis fin au prêt à d’autres bibliothèques, congédié de nombreux d’experts et muselé les archivistes et les historiens.

Au Musée canadien des civilisations – musée d’histoire le plus populaire au pays – les conservateurs veulent redessiner le mandat du musée, en éliminant les collections et la recherche.

Refusons la réécriture de l’histoire par les Conservateurs – et exigeons le maintien de nos musées, de nos archives et de nos sites historiques nationaux pour les générations à venir.

J’ajoute ma voix

Nous, résidents du Canada soussignés, reconnaissons :

  • Que connaître notre histoire passe par la protection des musées, des archives et des sites historiques– plutôt que par des pubs à coût de millions à la télé.
  • Que le projet des conservateurs de torpiller le mandat du Musée canadien des civilisations, une institution-phare pour la recherche, menace sa programmation et ses collections qui traitent de plus de 20 000 ans d’histoire au Canada.
  • Que les coupes conservatrices affaiblissent gravement des institutions publiques essentielles à la préservation de notre histoire pour les générations à venir : Bibliothèque et Archives Canada, et Parcs Canada, responsable des sites historiques nationaux.

Ainsi, nous demandons au gouvernement du Canada de préserver le mandat du Musée canadien des civilisations, de rétablir le financement à Bibliothèque et Archives et aux sites historiques de Parcs Canada, et de soustraire notre histoire de toute forme d’ingérence des Conservateurs.

Passez le mot

Plus on recueille de signatures, plus notre impact sera important.